La revue Le laboratoire Les salons L'oeuvre Les plumes

 

 

Au bord du fleuve
Renga(*) de Marion Lubreac et Patrick Simon

 

Au bord du fleuve
à l'ombre des grands arbres
pensées par vagues

lentement mes caresses
au rythme de tes jambes

Tantôt doucement
au bord des interstices
frôlement du vent

peu à peu s'enracinent
au limon de tes soupirs

Doigts entrelacés
Lèvres collées, serrées
Ivres de désirs

Goûter l’élixir charmant s’il vient
ou effleurer l’œil de ton ventre

Je serai ton if
tel dans un tango - aller
venir lentement

danser au creux de tes reins
apprivoiser ta langueur

faire battre ton cœur
frissonner ta peau à blanc
paumes brûlantes

ressentir ton doigté doux
au fur et à mesure

T'écarteler de plaisir
ma langue se faufiler
en verbatim

au rubis de ton sexe
sentir perler le nectar

mon chibre bandé
brusquement en érection
aux saveurs lactées

exploser sur tes seins
faire jaillir ma semence

Jouir ensemble
remonter au long du corps
sexes face à face

Ventres entrelacés
épidermes frissonnants

Te prendre en bouche
la lave de ton volcan
brûlant ma gorge

fouiller tes moindres recoins
apprécier tout leur fumet

Parcelles offertes
de mon corps en extase
si proche du tien

Douces courbes et rondeurs
gourmandes et troublantes

nos odeurs d'épices
se mélangent enivrantes
enflamment nos sens

En mes narines, le musc
de ton cou si sensuel

chaque mouvement
dans l’étreinte éternité -
ouverture éclair

renforce le lent ressac
flux et reflux de ma lame

houle puissante
immersion passionnée
flots tumultueux

perles de rosée, rêves
se mêlent tel Shikibu

Au creux de l’oreille
tes mots ajoutent à l’émoi
mon corps fébrile

inversion des grands arbres
Miroir de lunes au fleuve

Parfums d'herbe crue
nouer tes bras de lierre
approcher sentir

Mes baisers disparaissent
de ton corps tant exploré

Toi à contre jour
quand le fleuve est silence
tes mots en douceur

bouchées de chairs poivrées
plaisirs des peaux luisantes

Roulis embrasés
indécence exacerbée
soif inapaisée

après l’amour encore
l’amour indéfiniment

De face et profil
et à côté du fleuve
nos corps et âmes

se repaissent alanguis
des vibrations de la nuit

 

 

 

Contactez le Directeur de la RédactionContactez la WebmistressPlan du site

© La Vénus Littéraire (2005-2009)
ISSN 1960- 6834 - délivré par ISSN France - BNF