La revue Le laboratoire Les salons L'oeuvre Les plumes

 

 

Démarche obsessionnelle par définition, la Concentration obsessionnelle, notre « exercice de style n°3», vise à l’exploration d’un thème par la montée de fièvre et la concentration, mobilisant tous les éléments que chacun de nous versera dans un creuset étroit.

Comme dans une fournaise, c’est la température atteinte qui doit permettre la fusion des chimies internes de chacun des inventeurs réunis pour réaliser « le Grand Œuvre ».

_ Exercice de Littérotique n°I _

"Tester et tester et tester jusqu’à ce que la formule
de transmutation du plomb en or se révèle, par fulgurance."

Rappels :
Doivent franchir la porte de ce laboratoire des passionnés de littérature et de création, capables dans leurs fioles et leurs cornues de mélanger les mots, agiter la langue, distendre prose et vers. Consultez le Manifeste Erolithique.

Nous voulons que ces exercices fertilisent chacun d’entre nous, qu’ils soient féconds. Nous ne cherchons pas un bas défouloir mais une intensité qui se heurte, se presse, s’aimante ou détonne, une mêlée générale qui concentre la puissance comme s’amorce la réaction en chaîne d’une fusion atomique.

Nous explorons une forme d’écriture de masse et une démarche obsessionnelle, en prenant le parti de nous relayer en nombre illimité autour d’un même thème, d’une même scène, à l’infini jusqu’à l’épuiser ou l’épurer.


 

Thèmes proposés :

 

Pénétration obsessionnelle

A vous, à nous, pour ce premier exercice de style, de nous concentrer sur un thème qui est le noyau le plus atavique de l’acte sexuel, la pénétration.
Des métaphores pour les illustrer… des mots et des phrases… à vous de vous obséder et de concentrer sous une forme ramassée les images obsessionnelles (mettons 5 à 30 lignes environ par contribution… mais vous pouvez en proposer plusieurs) qui peuvent naître à l’infini.

 

 


 

Femme à moto

Un cliché aux implications érotiques fortes, par la position de la femme chevauchant un moteur, indépendante « je n’ai besoin de personne en Harley Davidson » ou en fusion étroite avec le motard auquel elle se colle, provocante par une nudité que les grands motards jugeront irresponsable ou caparaçonnée de cuir. La femme à moto fait rêver, écrivez pour elle, soyez elle ou son admirateur, sa proie, son idole. Obsédez-vous et concentrez-vous, livrez vos mots et vos images.

 


 

Entre lame et chair

Au titre des exercices de concentration obsessionnelle, autour d’un même thème et de sa portée érotique ou passionnelle, nous modifions la règle du jeu pour réunir, dans une même lancée, des textes proposés et les citations que vous voudriez nous transmettre. Cet exercice, né d’un échange libre sur son blog avec Alina Reyes, l’une des très belles plumes érotiques des dernières années, a commencé de faire sourdre dans l’esprit de Tang Loaëc une série de citations, liant couteau et chair, lame et passion.
Dans cet exercice, ouvert, nous vous demandons donc avec Alina et lui de nous aider à construire le kaléidoscope de toutes les références littéraires sur ce thème, en mêlant les citations de nouvelles, extraits, poèmes de votre cru que vous nous proposeriez.

 


A mesure que votre/notre nombre dans cet atelier augmentera, nous proposerons d’autres thèmes.

Venez lire les premières contributions aux exercices de style "Pénétration obsessionnelle", "Femme à moto" et "Entre lame et chair" et rejoignez notre laboratoire de littérotique en envoyant vos propositions au Directeur de la Rédaction sous la référence « exercice de littérotique ».

 

 

 

Contactez le Directeur de la RédactionContactez la WebmistressPlan du site

© La Vénus Littéraire (2005-2008)
ISSN 1960- 6834 - délivré par ISSN France - BNF