La revue Le laboratoire Les salons L'oeuvre Les plumes

 

 

Coulée d'ajoncs
de Julien Hommage

 

La jambe coule comme une gerbe d’ajoncs
dans un bouillonnement de draps, en un flot blond .
Elle incline vers moi un mollet long
en révérence de Reine, l’orteil me baise au front.

Un pied rayonne sous la caresse du soleil.
Doré au pinceau d’un rayon de miel,
doux, lisse, il frôle mon oreille, mes lèvres,
joue sur mes yeux, promet des merveilles.

Sous ta courbe plantaire, voûte de chair,
je rêve que mon ciel me tombe sur la tête.
Tu marcheras sur ton amant à terre
mêlant bonheur et douleur en une seule fête.

Danse sacrificielle,
rythme solennel
je serai la dépouille d’un ours, d’un lion, d’un géant
étalé comme une pâte brisée, malaxé, transformé, t’aimant.

 

 

 

 

Contactez le Directeur de la RédactionContactez la WebmistressPlan du site

© La Vénus Littéraire (2005-2008)
ISSN 1960- 6834 - délivré par ISSN France - BNF