La revue Le laboratoire Les salons L'oeuvre Les plumes

 

 

I want to suck your big cock

Ode ordurière écrite au feutre indélébile sur la porte du bureau d’un ancien amant,
par esprit de vengeance ou de reconquête, je ne me souviens plus très bien.
Anne Archet

 

Enfonce-toi bien profondément
Dans ma gorge de sale gamine
Jusqu’à ce que je m’étrangle de bonheur
J’en ai assez de toutes ces bites rouges
Mâchouillées minces comme des stylos bille
I want to suck a big cock

À genoux devant la pâte de ton rouleau
Je veux m’accrocher à ta taille
Soudée à ta chair comme une lamproie
Sucer ton sang ton sperme ton souffle
La main soupesant ton sac de billes
I want to suck your big cock

Personne ne suce comme une bâtarde
Or je suis sang-mêlé odieuse impure
J’aime les queues crochues tordues
Odorantes et violettes comme une corolle
La tienne est imparfaite à la perfection
Let me suck your big cock

Si c’est non j’irai dans les ruelles suintantes
Où les videurs vont fumer leur clope
Où les inconnus parfaits attendent leur pipe
Avaler le trop plein de hargne grise
Vider couilles étranges et peines pulsantes
I want to suck a cock and don’t care whose it is

Je lécherais la benoîte bite du pape impie
Je laisserais dieu le père m’enculer
Avec les éclairs merdeux du saint esprit
Je boirais la pisse aigre de Belzébuth s’écoulant
De la béance bienheureuse de la vierge marie
If that’s what it takes to suck your big cock

Je ne te lâcherai pas tant que ton foutre
En gouttes constelle mes seins ou le carrelage
Je veux pomper la vie hors de tes artères
Comme la reine trayeuse de ta voie lactée
I need a big cock to suck
I want to suck your big cock

 

 

 

 

Contactez le Directeur de la RédactionContactez la WebmistressPlan du site

 

© La Vénus Littéraire (2005-2008)
ISSN 1960- 6834 - délivré par ISSN France - BNF