La revue Le laboratoire Les salons L'oeuvre Les plumes

 

 

Insoumlssion
de Louise Gabriel

 

J’aime les désirs insoumis,
Les magies et les sortilèges
De la chair,
L’extase évanescente de la peau,
La liquidité de l’absolue caresse,
La faim permanente,
La famine cultivée, les pores assoiffées,
Le jet dans le vide,
La fusion devenue obligatoire
Dans la privation calculée,
Les mathématiques de l’illusion,
Les arithmétiques syncopées
Des folies d’appartenir


Il est des instants improbables
Qui crient les sourires obligés
Alors, j’ai un jardin secret,
Rempli de fleurs narcotiques,
Qui pleurent un nectar,
Qui ne se dément pas.
Il parle, il chante les rires de l’évidence,
Parce qu’il y a l’irrémédiable existence
Qui dit jusqu’au dernier souffle,
Le besoin d’exister,
Je suis, tu es, nous sommes
Des animaux qui ne renient rien.

 

 

 

Contactez le Directeur de la RédactionContactez la WebmistressPlan du site

© La Vénus Littéraire (2005-2008)
ISSN 1960- 6834 - délivré par ISSN France - BNF