La revue Le laboratoire Les salons L'oeuvre Les plumes

 

 

Volupté
un poème d'Orchydia

 

Un voile de désir
Sur un brin de pudeur
Du velours déchiré
Sur une épaule candide.

Volupté

Je te regarde et tu transpires
Paresseuse, lascive ou langoureuse
Comme une lionne rassasiée

Volupté

Tu danses et te déhanches
À l'orient d'une musique
Qui ondule autour de moi
Comme les anneaux du boa.

Tu m'emprisonnes de ta beauté
Tu m'envoûtes de ton regard
Tu m'ensorcelles
Et je fonds à tes pieds

Tu es la volupté

Lorsque tes doigts délivrent
Délicatement le délicieux nectar
Entre mes jambes.

Volupté

De tes yeux dans les miens
De ce regard suspendu et profond
Tu sondes l'ineffable douceur
De nos âmes

Volupté

De nos joutes gourmandes
Illicites ou scandaleuses
Souvenir d'une fraise baladeuse
Dévalant lentement
Le galbe de ma cuisse
Pour se fourrer subrepticement
Dans l'humus d'un sous-bois.

Je suis la volupté

Je m'abandonne
à la plénitude de l'extase
lorsque de ta langue de velours
tu te nourris du fruit délictueux
et me dis : c'est délicieux !

 

 

 

 

Contactez le Directeur de la RédactionContactez la WebmistressPlan du site

 

© La Vénus Littéraire (2005-2008)
ISSN 1960- 6834 - délivré par ISSN France - BNF