Que vous soyez un homme ou une femme, il vous est probablement déjà arrivé de prendre du plaisir à parler cruement à votre partenaire sexuel pendant l’acte. Ou peut-être que c’est votre partenaire qui vous a dit des mots crus. Bien que cela puisse paraitre choquant, de nombreuses personnes sont accrocs au language cru pendant les rapports sexuels. Quelle peut être la raison de cette pratique sexuelle?

Le goût de l’interdit

Alors, d’où vient cet étrange fantasme ? Les êtres humains sont souvent attirés par l’interdit. Depuis petit, nos parents nous ont appris à ne pas dire de gros mots. Nous faisons toujours du mieux que nous pouvons pour paraître élégant et poli en société. Ce qu’il faut savoir, c’est que pendant l’acte sexuel, nous sommes en général enclin à laisser nos pulsions s’exprimer. Beaucoup de personnes aiment parler pendant l’amour. Le moment du coït est parfois le seul moment où il est possible de parler de façon vulgaire à son ou sa partenaire. L’interdit a toujours un côté excitant.

La pornographie

La pornographie a notamment beaucoup popularisé le langage cru pendant les rapports sexuels. En effet, nous savons aujourd’hui que la pornographie est une source d’inspiration pour beaucoup d’hommes et beaucoup de femmes. L’industrie pornographique cherche toujours à faire dans le sensationnel, dans l’extravagance… Il n’est donc pas étonnant que de nombreuses grossièretés soient dites dans les films pornos. A partir de là, il apparaît tout naturel d’emprunter le langage coquin du porno pour l’essayer dans son couple.

Stimulation du cerveau

Il existe quelques « zones érogènes » dans notre cerveau qui influent sur notre réaction aux propos sexuels et à la stimulation sexuelle. La libido et la production de testostérone proviennent de deux parties de l’hypothalamus : la zone préoptique et le noyau suprachiasmatique. Les conversations salaces stimulent ces deux zones. Une autre zone importante du cerveau est l’amygdale, un centre de la peur qui joue un grand rôle dans l’excitation et le plaisir éprouvés pendant les rapports sexuels. La soumission au lit, comme le fait de se faire insulter, peut stimuler l’amygdale en faisant en sorte que le participant se sente vulnérable.

Essentiellement, le langage cru est perçu comme du sexe par suggestion. Il satisfait notre désir de conversation intime et vulnérable, ainsi que notre désir d’activité sexuelle d’une manière qui aide les partenaires à se lier mentalement, physiquement et émotionnellement. Le langage cru offre une expérience sexuelle à multiples facettes qui va au-delà du toucher physique en stimulant notre esprit. Si vous appréciez les histoires de sexe au langage cru, nous vous recommandons le site amatrices-chaudes.fr qui regorge de récits sexuels sans aucun filtre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici